Vous êtes un nouvel artisan dans le marché du bâtiment ? Ou vous êtes ici depuis longtemps mais vous avez du mal à faire face aux évolutions des prix ? 

Quoi qu'il en soit, il est parfois compliqué d’établir précisément le prix de votre prestation. Celle-ci doit être suffisamment élevée pour vous permettre de dégager une marge satisfaisante sans être exagérée au risque de voir vos clients se tourner vers des artisans moins gourmands.

Vous devez d’abord avoir une idée précise du coût d’un ouvrage. Si votre facture dépasse le devis initial, le client peut la refuser. Ne vous retrouvez pas dans cette position. La signature d’un avenant peut vous protéger mais évitez au maximum cette situation. (voir article -> avenant)

Le prix d’une prestation est l’addition du prix de cette prestation qui vous revient et de la marge que vous souhaitez dégager

Ainsi vous devez connaitre le prix de votre prestation précisément, les tarifs proposés par la concurrence et la marge que vous souhaitez.

 

👍 Le prix de revient

C’est ce que l’opération va vous couter.

Cela comprend:

  • Les fournitures,

  • Vos frais accessoires (transport, livraison),

  • La main d’œuvre (le coût horaire, les salaires,

  • Les charges sociales patronales,

  • Les charges sur salaires,

  • Le matériel (location ou entretien),

  • La mise en place du chantier,

  • Les impôts et taxes ainsi que les charges financières.

Vous devez toujours avoir une idée précise de ces coûts.

 

👍 La concurrence

Tenez vous au courant des tarifs pratiqués par vos concurrents et de l’actualité liée à votre activité. C’est votre positionnement par rapport à cette concurrence qui peut faire pencher la balance de votre côté.

 

👍 La marge

Déterminez avec précision ce que vous comptez gagner et de ce dont vous avez besoin pour vivre de votre activité.

 

Voir notre article : Quelles sont les règles à suivre pour numéroter ses factures ?