En tant qu’employeur👨‍💼, quelle que soit la taille de votre structure, vous avez des obligations d’affichages au sein de votre entreprise.

Ces obligations ont pour but d’informer les salariés à propos de certaines coordonnées, de règles de sécurité ou encore de règles générales du droit du travail. Le non-respect de ces obligations peut vous coûter cher, allant d’une petite amende jusqu’à la peine de prison.

Nous allons voir à travers cet article quels sont les obligations d’affichages qui vous concernent et les risques auxquels vous vous présentez si vous ne les respectez pas.

 

Pour commencer, listons tous les points dont l’employeur se doit d’afficher :

👨‍✈️ Avant tout, le nom, l’adresse et le numéro de téléphone de l’inspecteur compétent doivent être présent.
📔 Les modalités d’accès au DUER pour les salariés.
🚑 En ce qui concerne la santé, le nom et l’adresse du médecin du travail, accompagné de son numéro de téléphone (à défaut, le numéro du service compétent) doivent être affichés. Les numéros et adresses des services de secours d’urgences doivent aussi être affichés. Et s’il y en a, le lieu de l’infirmerie.

🚭 Une signalisation qui rappelle l’interdiction de fumer/vapoter doit être affichée, en ce qui concerne les lieux fermés ouvert au publique, et les lieux à l’air libre dans lesquels sont exposées des matières inflammables.

⌛ Les horaires de travail et repos doivent être affichées afin que les salariés en soient informés. Et les dates de reprise du travail si jamais il y lieu d’un arrêt suite à des intempéries.

 

Nous venons de lister tous les points qu’un employeur doit afficher au sein de son entreprise, dans le cadre juridique. S’il y a une inspection dans ses locaux et que l’on constate qu’il y a défaut d’affichage, l’employeur risque une amende.

💸 En cas de non respect de l’obligation d’affichage des accès au DUER, l’employeur risque entre 1 500 € et 9 000 €.

💸 En cas de non respect de l’obligation d’affichage des autres aspects, il risque entre 450 € et 1 500 €. d'amende.

Mais si l'employeur persiste à ne pas procéder à l’affichage de ces éléments, il risque cette fois 1 an de prison et 37 500 € d’amende. (Toutes les infos sur : PréventionBTP)

 

En conclusion, un défaut d’affichage peut coûter très cher à votre entreprise, et même à vous. C’est pourquoi il faut être vigilant sur ce point et veiller à un affichage à jour au sein de votre entreprise.