Un avenant permet de modifier un devis. (comme ça, c'est clair 😎)

Cela arrive notamment quand vous avez sous-estimé le coût d’une prestation. Vous évaluez les coûts des travaux, vous y ajouter votre marge mais finalement tous ne se passe pas comme prévu. Il se peut que vous ayez fait une erreur dans vos calculs, ou encore une prestation dont vous n'aviez pas pris en compte est venu vous embêter. 

Pour éviter cette situation, veillez à toujours être bien rigoureux quand vous rédigez un devis et quand vous fixez le coût de votre prestation. Une simple erreur ou un simple petit oubli peut vous amener jusqu'au litige. 

Vous pouvez aller voir nos articles suivants :

N’oubliez pas que le client peut refuser une facture si son montant dépasse celui fixé par le devis.

Si vous vous retrouvez dans la situation ou le devis doit être modifié, vous pouvez y ajouter un avenant. La première étape est d’en discuter dans un premier temps avec le maitre d’œuvre. Cette étape est impérative afin d’éviter tout litige au moment de la facturation.

 

Ne continuez pas les travaux sans son accord préalable, effectuez aucune opération qui ne soit pas prévue dans le devis.

 

Vous pouvez aussi vous retrouver dans cette situation si c’est le client qui vous demande d’effectuer des travaux supplémentaires qui n’ont pas été prévus par le devis initial. La seconde étape est de présenter précisément le prix de la modification, des travaux supplémentaires. Une fois ces étapes réglées, vous pouvez rédiger l’avenant.

 

L’avenant est un contrat, il doit donc être aussi précis et détaillé que le devis initial.
Un avenant détaillé et signé des deux parties vous protègera en cas de litige.